18 juin 2017

Blague du jour

Un musulman, un juif, un chrétien, un polythéiste et un athée rentre dans un café...

Ils entament la conversation, rient et boivent du café...

Et ils deviennent amis.


Ce n'est pas une blague ?
Non, c'est ce qui arrive normalement entre les humains, hormis quelques c**nards.


--   

La phrase du jour

La prudence et l'amour ne sont pas faits l'un pour l'autre: à mesure que l'amour croît, la prudence diminue. (François de la Rochefoucauld)

--   

La prière du touriste

Notre Père qui êtes aux cieux, veille sur nous pauvres touristes, humbles et obéissants, condamnés à errer dans ce monde et à prendre des clichés, à écrire des cartes postales, à acheter des souvenirs et à marcher inlassablement, suant sous le soleil ardent. Nous t'implorons ô Père, pour que notre avion ne soit pas détourné, nos valises perdues et pour que notre excédent de bagages passe inaperçu.

Guide-nous dans ta divine bonté dans le choix de nos hôtels. Nous prions pour que la wifi fonctionne, pour que les réceptionnistes comprennent notre langue et pour que jamais un appel au secours de nos enfants nous oblige à annuler notre périple.

Montre-nous le chemin de ces petits restaurants pas chers où le vin est compris avec le repas. Fais que les gens nous aiment pour ce que nous sommes, malgré nos différences culturelles et notre accent.

Accorde-nous la force de visiter les musées, les sites historiques, les cathédrales. Et si par malheur nous sautons un commentaire du guide pour faire une sieste après le déjeuner, pardonne-nous car la chair est faible.

Dieu miséricordieux, protège nos épouses des occasions dont elles n'ont ni besoin, ni les moyens d'acheter. Éloigne les de la tentation car elles ne savent pas ce qu'elles font.

Père tout puissant, empêche nos maris de regarder les autres femmes et de les comparer à nous. Épargne leur de se rendre absolument ridicules dans les boîtes de nuit. Mais par-dessus tout, montre-toi implacable avec eux s'ils fautent car ils savent parfaitement ce qu'ils font.

Au retour, accorde-nous la faveur de trouver quelqu'un qui aura la patience de regarder nos vidéos et nos photos et d'écouter nos histoires afin que notre vie de touristes n'ait pas été vaine.

Tout ceci, nous te le demandons, Mon Dieu, au nom de la carte bleue, d'américan express et de Conrad Hilton.

Amen

Anonyme

Prière pénitentielle des conducteurs

Pardon, Seigneur, pour l'immense Sarajevo que sont les routes de France où nous, les snippers du bitume, nous ne visons personne, mais tuons n'importe qui par nos excès de vitesse.

Pitié, Seigneur, pour tant d'innocents écrasés, parce qu'ils ont eu le malheur de traverser la départementale qui coupe leur village, alors que nous fonçons à cent vingt kilomètres à l'heure.
Pardon pour ce père qui, voulant arriver à l'heure pour un repas de famille, a doublé dans un virage en décimant sa propre famille. Il a tué, de plus, le père, la mère et un enfant dans la voiture arrivant en face. Sept gosses s'y blottissaient… Pitié pour les six orphelins blessés dont deux sont handicapés à vie.
Pardon, Seigneur, de me foutre complètement de la vie des autres conducteurs mais de respecter uniquement l'emplacement des radars et l'endroit où les policiers sont embusqués.
Pardon, Seigneur, pour les centaines de jeunes qu'on trouve rituellement, chaque année, le samedi soir, déchiquetés dans les restes de leur voiture ou brûlés vifs en sortant des boîtes de nuit.
Pardon, Seigneur, pour les voitures nouvelles, spéciales jeunes, que nous leur vendons allègrement, grâce en partie au cadran de vitesse indiquant deux cents kilomètres à l'heure. Aie pitié de nous, adultes, leurs marchands de mort.
Pardon pour les bras d'honneur et autres gestes, face à un fou du volant, alors que nous savons que cela exacerbera son agressivité, en l'appelant à un peu plus de violence.
Pardon, Seigneur, pour nous les anciens qui, nous considérant comme très verts, refusons de nous résoudre à lâcher le volant, prétextant que notre vue ne baisse pas trop et que nous entendons très bien d'une seule oreille.
Pardon, enfin Seigneur, pour être sans pitié pour le criminel alors que nous nous trouvons tant de circonstances atténuantes quand nous tuons sur la route par homicide involontaire, à la suite d'imprudences multiples.

Aide moi, Seigneur, chaque fois que je prends ma voiture, à faire une courte prière pour Te demander une conduite pacifique, un accélérateur respectueux des limites et un grand amour de l'autre.

Père Guy Guibert (Dieu mon premier amour, Stock, 1995)

17 juin 2017

La phrase du jour

Nous devons tirer nos règles de comportement du monde naturel. Nous devons respecter, avec l'humilité des Sages, les limites de la nature et le mystère qu'elles cachent, en reconnaissant qu'il y a quelque chose dans l'ordre du vivant qui dépasse très évidemment toute notre compétence. (Vaclav Havel)

--   

12 juin 2017

La phrase du jour

Si tu veux une année de prospérité, cultive du riz. Si tu veux dix années de prospérité, plante des arbres. Si tu veux cent ans de prospérité, éduque des hommes. (Proverbe chinois, Guanzi, environ 645 avant J.C)

--   

10 juin 2017

cet article est susceptible de vous interpeller

Les lois actuellement en préparation (celles qu'ils vont passer, en silence, pendant que tout le peuple sera captivé par le massacre du code du travail) prévoient grosso-modo une normalisation de l'État d'Urgence (dans lequel on est depuis bientôt 2 ans) : les assignations à résidence seront prononcées par un arrêté (parce que la justice, c'est comme les droits de l'homme, c'est trop chiant).

Le plus difficile à imaginer dans tout ça, c'est que si l'état d'urgence (le régime « d'exception » d'hier) devient un régime « normal » aujourd'hui, comment donc sera le régime d'exception de demain ? Parce qu'après tout, si la police peut entrer chez toi ou t'interdire de sortir de chez toi comme elle le veut, on peut imaginer ce qu'on veut.

Lire la suite

--   

9 juin 2017

Consultation AFNOR

L'Afnor invite donc tous les utilisateurs qui le souhaitent à donner leur avis sur ces propositions sur son site. « Tout le monde ou presque utilise un clavier aujourd'hui, donc nous nous attendons à recevoir beaucoup de commentaires, comme en témoignent les échanges sur Twitter autour du mot-dièse #clavierfrançais », a commenté Philippe Magnabosco, le chef du projet à l'Afnor, dans le communiqué.
http://norminfo.afnor.org/consultation/31290
--   

Le Paradoxe de la violence - Merci Alfred

C'est statistique : le monde est de moins en moins violent. Sauf qu'on a tout le temps le sentiment contraire : parce qu'il ne se passe pas une journée sans qu'on entende parler d'une attaque terroriste quelque part dans le monde, parce qu'il ne s'écoule pas une heure sans qu'on voie passer sur un Facebook un titre de faits divers sordide... Pourquoi a-t-on le sentiment que le monde est de plus en plus violent, alors qu'il est de plus en plus sûr ?

Temps de lecture : environ 8 minutes.
lire la suite

cet article est susceptible de vous intéresser

http://www.20minutes.fr/societe/1556271-20150306-personne-seule-besoin-1424-euros-mois-vivre-decemment


--

La phrase du jour

Qui sauve une vie sauve l'univers tout entier. (Le Talmud) (aussi dans Coran Sourate de la Table)

--   

8 juin 2017

La phrase du jour

Celui qui n'est pas occupé à naître est occupé à mourir. ( Bob Dylan, « It's Alright Ma »)

--   

7 juin 2017

6 juin 2017

La phrase du jour

Ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le revivre. (Georges Santayana, attribué aussi à Bertold Brecht)

--   

5 juin 2017

la phrase du jour

Chaque coup de colère est un coup de vieux, chaque sourire est un coup de jeune. (Proverbe Chinois)

--   

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

j'ai 50 ans, je suis marié, nous avons 4 enfants.