10 juin 2017

cet article est susceptible de vous interpeller

Les lois actuellement en préparation (celles qu'ils vont passer, en silence, pendant que tout le peuple sera captivé par le massacre du code du travail) prévoient grosso-modo une normalisation de l'État d'Urgence (dans lequel on est depuis bientôt 2 ans) : les assignations à résidence seront prononcées par un arrêté (parce que la justice, c'est comme les droits de l'homme, c'est trop chiant).

Le plus difficile à imaginer dans tout ça, c'est que si l'état d'urgence (le régime « d'exception » d'hier) devient un régime « normal » aujourd'hui, comment donc sera le régime d'exception de demain ? Parce qu'après tout, si la police peut entrer chez toi ou t'interdire de sortir de chez toi comme elle le veut, on peut imaginer ce qu'on veut.

Lire la suite

--   

Aucun commentaire:

Membres

Archives du blog

Qui êtes-vous ?

j'ai 50 ans, je suis marié, nous avons 4 enfants.